Quand le cœur bat la chamade

anais jeanneret ecrivain
anais jeanneret ecrivain

Il fait chaud dans cette belle bastide de Saint-Rémy-de-Provence.

Normal, c'est l'été. Il fait chaud dans le cœur d'Alda, épouse parfaite et mère aimante façon chromo de luxe, qui semble s'enflammer pour Louis, son jeune invité. Il fait chaud dans le corps de Louis, épaté par tant de grâce et de bonheur et qui, du coup, en écrit un livre. Il fait chaud, mais il y a toujours quelques nuages qui menacent, les nuages de leur passé, des secrets qui éclatent et qui zèbrent le présent comme des éclairs.

Révélée comme actrice dans Péril en la demeure de Michel Deville ou dans Archipel de Pierre Granier-Deferre, Anaïs Jeanneret est ensuite devenue une romancière discrète. La revoici en librairie, plus de dix ans après la parution de son dernier livre, La Traversée du silence (Albin Michel), avec la très réussie Solitude des soirs d'été.

Le narrateur se prénomme Louis. Le Jeune homme est un prolétaire hispano-russe qui espère une autre vie que la sienne, celle-ci n'ayant jusqu'ici été « qu'une attente pleine d'ennui et de colère ». A 22 ans, Louis connaît déjà « le goût des regrets ». Il a beaucoup dormi, a failli devenir assassin, a un peu écrit. Assistant de régie et de production dans le cinéma, il a pour petite amie une brune aux yeux verts et aux courbes affolantes. Lucy, une comédienne à la notoriété naissante, qui aime séduire « tous les hommes sans exception ».

Source : LIRE, Juillet-Août 2013

Voir aussi : anais jeanneret, anais jeanneret écrivain